Bernabot épisode 2

Lundi 4 Janvier 2010.

Le soleil se levait difficilement sur les typiques, mais délabrés toits de Mont-Poisson. Préoccupé par des problèmes existentiels tels que la diminution de la quantité de bouteilles dans sa cave, Bernabot, Bernard de son prénom se lève et part prendre son petit déjeuner. Il trempa sa biscotte dans un bol de vin chaud, et ne fit qu’un trait de son mélange secret : pastis-café. Bernard est un vieux, il porte des lunettes dont les verres sont tombés depuis déjà plus de 10 ans, il lui reste des cheveux, gris d’ailleurs, ce malgré un état de calvitie avancé. Il est un peu gros, mais un peu grand, dans les 1 mètre 84. Il est un peu con, mais en plus de sa légère déficience cérébrale, la quantité conséquente d’alcool qu’il ingurgite chaque jour provoque également une déficience du foie. Il part pour le commissariat où les 2 autres fonctionnaires l’attendent déjà.

Gertrude, la comptable, qui est aussi con qu’une table, elle s’occupe de répondre au téléphone, c’est à dire qu’elle ne fait rien depuis 25 ans. Elle a des cheveux rouge flamboyant, et une haleine de vin rouge flamboyant. Gertrude est une femme qui essaie d’équilibrer au mieux sa vie, elle compense le vide dans sa tête par un plein dans son ventre. De plus après 25 ans à regarder la télé 12 heures par jour, Gertrude est devenue presque incollable en jeux télévisés, et particulièrement à « des chiffres et des lettres ».

George, simple agent de police, qui a pour rôle de faire traverser les enfants à 8 heures et 16 heures 30, le reste du temps il effectue une surveillance quasi permanente du bistro, et en tant que téméraire agent de sécurité, il se doit de goûter au contenu de chacune des bouteilles afin de les certifier conforme… Et ça fait 25 ans qu’il certifie conforme. George est le seul de la bande à ne pas avoir un gros ventre, et qui plus est, le plus jeune de tous du haut de ses 48 ans. Hélas il ne se démarque pas non plus par son intelligence, bref c’est un con fini.

L’équipe est donc au complet. Mais ce matin-là, ils allaient vivre une expérience qu’ils n’avaient encore jamais vécu jusque là… Ils allaient travailler ! A 9 heures, ce matin-là, le téléphone sonna…

A suivre…

Episode précédent || Liste des épisodes || Episode suivant

Tagged with: ,
Publié dans Bernabot

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

derniers trucs
Catégories
%d blogueurs aiment cette page :