N°3 – La marche turque par Uri Caine

Reprise réappropriée (ou reprise wtf)

Allez, deux morceaux pour le prix d’un. Pour se réapproprier un morceau, il faut déjà avoir un style, un style c’est quelque chose qui vous appartient, votre signature, et un style se dégage dans un univers qu’il faut créer, ça implique de sortir plusieurs albums et avoir un jeu vraiment personnel, avoir un style est quelque chose de rare, peu de groupes qui composent en ont un, en fait un groupe à un style quand on vous passe un morceau que vous ne connaissez pas et que vous reconnaissez l’interprète, c’est n’est pas le cas dans le thrash metal (et bim dans ta face). Pardon, je disais que certains groupes ont un style, et s’ils font une reprise ils ajoutent leur pâte, et ça c’est cool, quand on veut transformer un morceau dans un autre genre (cf n°5) on s’appuie sur des codes du genre, par exemple si on veut faire une reprise version punk on va prendre un son de guitare dégueulasse isoler les trois notes principales du couplet et du refrain, les jouer en power chords en boucle avec la basse qui suit et un chanteur qui gueule par dessus, en rajoutant quelques fucks aux endroits clés, et pour le solo 5 notes jouées rapidement suffisent (j’aime bien le punk en vrai), voilà, vous prenez n’importe quel morceau, vous appliquez ça et normalement c’est réussi, mais s’approprier un morceau dans son style c’est encore plus compliqué et intéressant.

Dans le morceau des red hot que j’ai mis, on reste plus ou moins dans le même registre, c’est du rock, mais les red hot ajoutent leur côté barré qui va à 2000 à l’heure, le solo est sur 4 notes, et tout est cohérent, c’est pas un morceau d’Hendrix que j’entends, mais un morceau des Red Hot, ils ont mis leur sauce au Chili par dessus.

Mais le morceau que j’ai pris en exemple principal est encore plus fou, demandez à n’importe quel prof de piano ce qu’est la marche turque, il vous dira que c’est un morceau hyper scolaire, rythmiquement c’est calé, mélodiquement c’est calé, c’est ça et pas autre chose c’est le morceau qu’on joue sans pouvoir y faire grand chose, vous ne vous amuserez pas à improviser dessus… Ben Uri Caine le fait, à ça façon, déjà en passant d’un morceau de classique à un morceau de Jazz qui sont deux genres antagonistes, metal et classique sont plus proches ! Vous me direz peut être que c’est un peu space son interprétation, on dirait qu’il y a des fausses notes, que les accords sont un peu aléatoires… Mais c’est le style du bonhomme, écoutez ces autres travaux et vous verrez que c’est ça, quand il joue il frappe parfois plusieurs notes avec le poing, ça fait sonner plusieurs notes séparées par des demi tons, ça peut paraître moche, mais c’est comme ça qu’il fait du piano, et moi je trouve ça badass. Je vous laisse essayer de réinterpréter votre morceau favoris et on se retrouve pour le numéro 2 !

Page 10 | 9 | 8 | 7 | 6 | 5 | 4 | 3 | 2 | 1

Tagged with: , , , , , ,
Publié dans dossier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

derniers trucs
Catégories
%d blogueurs aiment cette page :