Bernabot épisode 15

Le reste de la journée se passa assez vite, les deux agents s’occupèrent à préparer leur alcool maison dans le sous-sol du commissariat. Pendant ce temps, le « laboratoire » s’occupait d’analyser la cuillère que Bernard avait identifié comme étant l’arme du crime. A l’autre bout de la France, Gertrude se préparait à son passage à des chiffres et des lettres, l’objectif n’était pas de gagner, bien que Gertrude voulait à tout pris éliminer l’adversaire, mais l’objectif premier était la capture de Romejko. Pour cela un repérage des lieux était nécessaire, du moins pour quelqu’un qui sait s’y prendre, pour elle il suffisait juste de marcher dans les couloirs en attendant une occasion d’avoir Romejko, c’est à dire de le croiser.

16 heures approchait, une masse composée d’une cinquantaine de vieux se ruée sur les sièges réservés au public, Gertrude ainsi que son adversaire, Roger montent sur le plateau. Bertrand et l’autre femme qui présente l’émission arrivent ensuite, puis, quelques instants plus tard, l’animateur vedette Laurent Romejko monte sur le plateau pour briefer le public, le chauffeur de salle s’étant endormis… Ha non, attendez… Il est mort, tant pis, de toute façon on avait pas besoin de lui. Le type derrière la caméra dit « Antenne dans 3 minutes ! » avant de retomber dans indifférence totale (les amateurs de l’émission noteront l’erreur qui c’est glissée ici car l’émission n’est pas diffusée en direct, mais j’avais envie de placer cette réplique). La tension monte pour Roger tout comme pour Gertrude, qui commence à trembler à cause de ses 10 heures de sobriété non interrompues. Elle n’est qu’à 5 mètres de l’homme qu’elle pense être l’auteur de 5 meurtres dans son village. Puis, l’émission commence. La partie débute sur un coup de lettres. Arrivé à la fin du chrono, Laurent demande au candidats le nombre de lettres qu’ils ont trouvés pour former le mot le plus long possible parmi les 9 lettres proposés.

-Roger ? Demande Romejko.

-5 lettres.

-Gertrude ? Demande-t-il en se tournant vers elle.

-8 lettres.

-On vous écoute.

-Assassin.

-Euh… Il me semble qu’il y a un problème, il n’y a pas de S et qu’un seul A dans le tirage, vous n’avez pas d’autre mot à nous suggérer ?

-Non ; répondit elle catégoriquement.

-Bien, alors on va demander à Roger son mot.

-Tueur.

-Bien Roger, un coup pas facile puisqu’on ne pouvait pas faire plus de 5 lettres, vous avez donc trouvé le meilleur mot.

La partie continue et se rapproche de la fin, le score final est de plus de 100 points pour Roger, et 7 points pour Gertrude. Au terme de l’émission, Romejko demande à Gertrude :

-Alors Gertrude, qu’est-ce qui s’est passé ? Seulement 7 points, mais ce n’est pas grave, vous pouvez revenir quand vous voulez pour essayer de faire mieux. Allez, on se quitte pour se retrouver lundi à la même heure, mais avant on salue les habitants du village de Mont-Poisson d’où vient Gertrude, un très sympathique village, d’ailleurs Gertrude vous n’êtes pas la première personne de ce village à participer à l’émission. Donc on a une petite pensée pour ce village que j’apprécie particulièrement, et bon week-end à tous.

-Oui c’est ça, mon cul ! Crie Gertrude outrée par les propos de l’animateur.

-Ha, pardon, c’est sûrement une erreur qui c’est glissée dans mes fiches, on salue donc le village de Mont-Cul d’où vient Gertrude.

Elle restait bouche bée face à la froideur de l’animateur et sa faculté à cacher le meurtrier qu’il est. Les vieux du public descendent des gradins, et les présentateurs s’en vont tour à tour. Bertrand part le premier, il enfile sa veste et dit à la femme qui présente l’émission dont on connaît plus le nom « Bon, j’y vais, j’ai une affaire urgente à régler avec mon fournisseur, faut que je le retrouve avant qu’il se barre avec le fric et me balance au keufs cet enculé ». Il quitte le plateau suivi peu de temps après de la femme en question, enfin Romejko dit à un assistant de l’émission « Moi aussi faut que je file, je dois prendre un train, j’ai une course à faire en province ça va me prendre tout le week-end cette histoire j’te raconte pas, bon ciao ! ». Gertrude suit Romejko dans les couloirs du studio jusqu’à ce qu’il n’y ait plus personne, et elle l’interpelle.

-Hey, Mr.Romejko… Je peux avoir un autographe ?

-Bien sûr, mais vite fait, je suis pressé.

Il s’approcha de Gertrude et elle lui dit « Ho, regardez là-bas, une mouette ! », il fit l’erreur de se retourner, et elle profita de l’occasion pour lui mettre une droite qui le mit K.O. Elle mit un sac plastique sur sa tête et le traîna jusqu’à la chambre d’hôtel. Elle le ligota, mis du scotch sur sa bouche. Elle téléphona vite à Bernabot.

-J’ai Romejko !

-Parfait, redescendez vite mais faite hyper gaffe à la voiture, vous l’avez attaché au cas où il donnerait des coups de pieds qui abîmeraient le coffre ?

-Oui, j’ai même mis du scotch sur sa bouche.

-En parlant de scotch…

Bernabot se servit un verre, et sans attendre, Gertrude chargea Laurent dans le coffre de la voiture de l’inspecteur et elle mit le cap sur Mont-Poisson pour arriver avant le lever du soleil. Malheureusement un léger contre temps vint perturber l’opération, aux alentours de 23 heures un barrage de police arrête le véhicule de Gertrude. Ils lui demandent de souffler dans le ballon…

Elle obtempère, et le résultat indique 0,9 grammes, le policier lui annonce « nous sommes obligés de vous faire descendre du véhicule et de le garder, mais d’abord on va vous enlever 5 points sur votre permis et vous allez nous donner 150 euros, et on vous rend votre véhicule dans 4 jours, si il vous reste assez de points… ». Gertrude lui répond qu’elle travaille dans la police, et lui montre son badge, et le policier lui répond « Venez immédiatement au poste, ce soir c’est apéro partie, alcool à moins de 50 degrés interdit ! ».

A suivre…

Episode précédent || Liste des épisodes || Episode suivant

Tagged with: ,
Publié dans Bernabot

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

derniers trucs
Catégories
%d blogueurs aiment cette page :