2017

Nous voilà aux portes de l’an 2017 mes cocos, avant de parler de la suite, faisons un bilan de l’année écoulée :

Au niveau de mes réalisations accomplies, j’ai bouclé mon premier livre, que vous pouvez lire ici même.

J’ai également enregistré quelques morceaux, mais rien de vraiment exceptionnel, juste des trucs pour faire passer le temps, torchés en une aprem, mais comme ça ne me convainc pas et que ça n’attire pas des foules je ne pense pas continuer (ce genre de bidule ou ça). J’ai aussi fait un boulot d’analyse sur une saga de film, un devoir qu’il me semblait important de faire, car en cherchant sur internet je n’ai vu que peu d’articles faire une critique véritablement profonde sur ces films, ou en tout cas sur l’intégralité de la saga.

Cette année a également été l’occasion pour moi de tester un format qui m’intéressait : la troisième oreille. C’est vraiment un truc qui me plait et que je continuerai de toute façon.

Au global lors de cette année j’ai pu gouter à la joie de voir des milliers d’heures de travail accomplir des choses concrètes et me faire gagner en expérience mais n’en tirer finalement aucune reconnaissance, au final je me dis qu’un jour des gens jetterons un œil sur tout ça, mais en vérité j’en doute fortement, en faisant quelques tests sur cette fin d’année, en proposant un contenu différent, en essayant d’être plus régulier, ma visibilité n’a cessé de réduire. Certes, tout ce que je fais, ça n’a aucune visée de succès ou de rentabilité, juste une visibilité aussi petite soit-elle, mais dans le cas où elle est inexistante, pourquoi continuer ?

Je sais bien que je n’ai suivi aucune des recettes du succès, je choisis volontairement des sujets peu accessibles, un format qui plait à une minorité, et ma personnalité n’a pas le charisme et la confiance pour lever les foules, alors avec ce postulat, me lancer dans la création c’est une forme de suicide.

2017 sera donc une occasion de suivre une autre voix, je vais continuer de faire les choses qui me plaisent mais de façon plus décomplexée, sans chercher à développer une audience, je vais faire les choses que j’aurais faites même s’il n’y avait personne pour les regarder. Je vais aussi essayer de suivre des chemins moins indépendants et plus classiques, publier un livre en auto-édition c’est une bonne idée quand on a une communauté, mais quand on est personne, c’est juste con, alors je vais chercher une maison d’édition, ça me fait chier, mais je vais trouver celle qui m’attire le plus.

Mon projet mémoire vive/pensées numériques est terminé, ça me laisse le temps de faire des modifications quand j’en trouve avant que ça soit publié, en gros l’album et le livre seront disponibles à la publication du bouquin, donc quand j’aurai trouvé une maison, qu’elle acceptera de m’éditer, qu’on tombera d’accord sur un contrat, peut-être que ça sera en 2018, je suis le premier à qui ça casse les couilles.

J’ai d’autres projets d’articles vidéos, à savoir de nouveaux épisodes de la troisième oreille, mais aussi un format que j’appellerai ‘‘flou sonore’’ dont trois épisodes sont déjà prévus, je dois finaliser l’écriture et enregistrer le tout, mais c’est une idée qui me trotte depuis un bon moment.

Pour ce qui est de l’écriture, je n’ai pas de livre prévu pour cette année (en dehors de pensées numériques, mais à mes yeux c’est un projet de l’année dernière). Mon prochain bouquin n’est pas commencé, il s’agira d’un volet qui prendra place dans l’univers établi dans la mortitude avec un style plus proche de ce que j’ai exploré dans pensées numériques. Pour info, la mortitude de la vie est le premier bouquin d’une saga qui a un concept commun entre les histoires, mais dont le but est que chaque livre soit totalement indépendant, mais surtout dans des styles très différents avec pour ambition de créer une continuité invisible entre chaque livre pour donner une lecture supplémentaire à la saga.

Pour ce qui est de la musique, je compose toujours des morceaux que je n’enregistre pas (et qui me plaisent pas trop) qui attendent à côté de projets beaucoup plus ambitieux qui verront le jour dans un certain temps (on va compter en années, je suis incapable de dire combien de temps il me faut, alors je n’en parle pas). En plus de mémoire vive, je projette de sortir un EP pour la forme cette année (axé autour de jazz et post-rock dans lequel je m’essaierai modestement à la polyphonie et la polyrythmie).

Il y a également un projet de BO de film que vous pourrez écouter le jour où le film sortira (pour le coup c’est totalement indépendant de ma volonté, mais le tournage n’ayant pas commencé, ne nous pressons pas). En dehors de ça je suis disponible pour composer des musiques de courts métrages si vous cherchez ou si vous connaissez des gens que ça intéresse.

Enfin pour les arts de la scène, on met au point un spectacle qui s’annonce être un joyeux bordel avec la compagnie amateur dans laquelle j’opère, et je projette de former un collectif musical pour jouer en live mémoire vive et d’autres projets un peu chiadés, mais comme il m’est très difficile de trouver des musiciens motivés par un tel projet, je ne sais même pas si un truc pareil peut voir le jour.

Voilà, je suis un peu mitigé sur les résultats de cette année, mais elle fut vraiment bonne tout de même. Vous l’aurez peut-être compris, je suis un peu perfectionniste sur les bords et parmi tout ce que je fais, seulement 10% est rendu public, pour que ce peu de choses puisse continuer, j’ai eu peu besoin de votre aide, je n’aime pas la demander et je ne sais pas comment faire, d’autant plus que mes créations n’intéressent que peu de monde, si vous partagez ce que je fais je sais que ça n’atteindra personne. Cette situation d’impasse me conduit à la voie que je voulais m’épargner : avoir recours au schéma habituel (maisons d’éditions, tremplins, concours…).

Essayons de rester positif en ce début d’année (du moins jusqu’aux prochains attentats), et pour les trois qui sont arrivés jusqu’au bout de cet article, voici un lien vers une petite connerie que j’ai faite, un CV artistique en vidéo, tant mieux si ça vous fait marrer.

Bonne année.

PS : Pour compléter cet article, j’ai fait une vidéo qui parle de tout plein de trucs, donc mes projets futurs, vous pouvez voir ça ici :

Publié dans vie perso
4 comments on “2017
  1. Farf42 dit :

    SAlut Cannac,
    Tu dis que tu ne rencontres pas de succès mais d’une part tu n’en sais rien, d’autre part comme tu dis toi meme dans ta video sur « les créateurs », il suffit de toucher une personne pour gagner le défi que tu t’étais lancé.
    En tout cas, moi j’ai adoré cette vidéo et je l’ai écouté je sais pas combien de fois (jusqu’a la fin, ouai ouai meme quand ya le rond multicolore lol) et ça m’a beaucoup touché (et puis t’as une voix très agréable!!!). J’attends d’autres chroniques sur d’autres sujets.
    pour tes écrits faut que j’avance l’inspecteur Bernardot etla Mortitude mais j’ai bien accroché aussi.
    Bref je vaux peut etre pas grand chose comme fan mais au moins t’en as une (et je suis sure que je suis pas la seule)
    Donc continue!!
    PS: Tu pètes en El Kabbach lol
    F42

    • Victor Cannac dit :

      En effet, vu sous cet angle je suis devenu ce que je combat ! Non plus sérieusement ce texte je l’ai écrit en ayant à l’esprit des personnes qui se plaignaient de faire  »que » 100000 vues au lieu de 500000 (et des personnes très intègres), et je trouve ça un peu hallucinant et j’espère ne jamais en arriver là ! Mais l’objet de ma plainte était que j’ai une communauté très petite (une dizaine de personnes qui me suivent vraiment), et j’ai énormément de mal à accroitre ce chiffre, même après avoir essayé des trucs. Je me suis donc fixé de faire seulement que ce qui m’intéresse vraiment, peu importe l’audience. Finalement ce qui motive le plus c’est ce genre de message de personnes que je ne connais pas IRL et qui me font prendre conscience du sens de ce que je fais !
      PS : il y a encore des gens qui lisent Bernabot en 2017 ! En vrai il doit rester plein de fautes et des tournures de phrase un peu bidon, mais j’ai un projet de saison 2 dans les tiroirs depuis plusieurs années maintenant; faudra que je pense à bosser ça si un jour je m’ennuie.

      • Farf42 dit :

        Je te rassure il y a aussi des fautes de frappe dans La mortitude, notamment dans le chapitre 4, j’en ai vu 2 😉 En tout cas tu as tous mes encouragements pour continuer. Les vrais artistes sont trop rares pour les décourager

  2. smaragda dit :

    Quel bilan ! Et quels projets ! Elle dure combien ton année à toi ? 800 jours ? Sur quelle planète vis-tu ? Faire tout ça en une année… Je suis imprésionnée. J’espère que tu vas continuer à embellir ta vie et la notre aussi, même si le succès n’est pas au rendez-vous 🙂 Courage ! Belle année 2017 !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

derniers trucs
Catégories
%d blogueurs aiment cette page :